#3 Du Mont à Saint-Coulomb

J1|KM87 – J’ai mis mon réveil à l’heure de l’aube, 5h43 ici en ce jeudi 23 mai. J’ avais laissé ma fenêtre ouverte pour mieux entendre la mer. J’ai surtout entendu les goélands, les vrais maîtres de lieux et quelques fêtards. La pension se trouve au sommet de la ville, certains ont trouvé l’énergie de monter jusqu’ici au beau millieu de la nuit. Ma petite fenêtre donne sur la ruelle que nous avons tous emprunté, juste avant la série d’escaliers menant à l’abbaye. La partie qui casse même les plus endurants. Devant ce « mur » les bruyants ont eux renoncé pour finalement s’éloigner dans un brouhaha inaudible replongeant le mont dans son sommeil.

Je pars avec le lever de soleil faisant l’impasse sur la messe de 7h proposée par Soeur Claire Annaelle. Elle m’a invité à (re)monter dans le clocher mais je crains que ma journée ne soit assez difficile comme ça. La messe du soir (chantée) bien que magnifique m’a suffi.
Je prends la variante de la baie qui offre un raccourci de quelques kilomètres et qui surtout un magnifique panorama sur le mont et la baie. Dans cette étape il y a un avant et après Cancale, 45 km de plat sillonnant entre les exploitations ostréicoles et conchylicoles. Qui a dit ennuyeux ? Non… carrément chiant…) Je déjeune à Cancale puis j’attaque une partie nettement plus vallonnée vers la point du Grouin. La suite alterne falaises découpées et belles plages. Le temps inciterait presque à la baignade.

J’achève ma journée au camping de Saint Coulomb comme prévu. Trois étoiles mais je renonce à la vue mer, j’en ai assez profité aujourd’hui !
Demain je prendrai la direction de Saint-Cast, si vous souhaitez me retrouver en chemin il est plus prudent de m’écrire à contact [at] latracedesdouaniers.fr.